Tout savoir sur la défiscalisation immobilière
15 janvier 2018
0 ommentaires
Partager

Tout savoir sur la défiscalisation immobilière

Si vous prenez le temps de bien comprendre le dispositif très attrayant de la défiscalisation immobilière, vous pourrez vite comprendre son intérêt. La première chose que vous devez savoir est que c’est un mécanisme qui permet de bénéficier d’une réduction d’impôt en investissant dans un logement destiné à être loué.

En quoi consiste une défiscalisation immobilière ?

Investir dans un bien immobilier et récupérer par la suite une partie de ce placement sous la forme d’une réduction d’impôts, c’est ce que permet une défiscalisation immobilière. Cet avantage fiscal permet de payer moins d’impôt sur une période déterminée. Cette période varie en fonction du dispositif choisi. Ce type d’investissement est parmi les plus prisés des Français. Tout d’abord parce que les investissements dans la pierre sont perçus comme les plus surs. Mais surtout parce qu’il présente un intérêt fiscal très attrayant pour les investisseurs. Actuellement quatre dispositif permettent de faire une défiscalisation immobilière. La loi Pinel est idéale pour le contribuable qui veut investir dans un logement neuf. Elle permet de bénéficier jusqu’à 21% de réduction. La loi Censi-Bouvard quant à elle offre une réduction d’impôts en cas d’investissement dans un logement meublé. La loi Malraux et la loi Monuments Historiques qui incitent à investir dans une ZPPAUP afin de remettre en état les centres villes. Enfin, la loi Cosse concerne les investissements dans les biens à loyers modérés.

Comment fonctionne une défiscalisation immobilière ?

La défiscalisation immobilière intéresse de plus en plus de contribuables, car elle propose des avantages non négligeables. Néanmoins, il faut savoir qu’elle possède ses propres mécanismes. Tout d’abord, pour bénéficier d’une défiscalisation immobilière différentes conditions sont à respecter. Aujourd’hui de plus en plus de ménages ne choisissent plus les solutions d’épargne traditionnelle et s’orientent vers la défiscalisation immobilière. Des plafonds ont été définis par la loi, les privilèges cumulés ne doivent pas dépasser 10.000 euros par an. Hormis pour les lois Outre-mer et Girardin pour lesquelles on peut atteindre 18 000 euros. Sachez que la défiscalisation immobilière nécessite également une validation. Une étude de la composition de votre famille doit être faite pour cela. En fait, cette défiscalisation vise à réduire l’impôt mais également à simplifier la constitution de patrimoine immobilier pour toutes les générations.

Commentaires

Auccun commentaire ! Vous pouvez être le premier à commenter cet article !

Ecrire un commentaire

Vos données seront en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Aucune autres données ne seront pas partagées avec des tiers. Les champs obligatoires sont marqués par *